Savoir le minimum sur la cigarette électronique 

L’e-cigarette ou la cigarette électronique, est un dispositif fournissant une « vapeur » d'eau qui ressemble à la fumée fabriquée par la combustion de la cigarette. Si, bien évidemment les connaissances et savoir avancent rapidement sur ce dispositif, il en existe encore des incertitudes de ses résultats sur la santé. Bien que, ces résultats toxiques ou irritants des composants de la cigarette électronique sont moins élevés que ceux du tabac.

Les substances cancérigènes

Pendant que les particules fines produites par la fumée, le monoxyde de carbone sont les principales causes des maladies cardiovasculaires beaucoup de substances (le chrome, benzène, l'arsenic, etc.) sont les causes du cancer liées au tabac. En plus, les particules présentes dans cette fumée jouent un rôle très important dans la survenue des infections du système respiratoire. Vous devez aussi savoir que ces produits n'existent pas à des taux significatifs dans la « vapeur » et la chaleur de la cigarette. En savoir plus sur le lien du site.

E-cigarettes et santé

Vous vous attendez souvent à une plus forte réduction des risques de cancer chez ceux qui fument de tabac et qui passent à la cigarette électronique. Souvent aussi, vous ne savez pas s’il peut y avoir en contrepartie d’autres conséquences sur la santé d'une longue utilisation de ce dispositif ; c'est pourquoi les experts la déconseillent vivement à ceux qui ne fument pas.

Aussi l’OMS invite et sensibilise à la vigilance sur la cigarette-électronique, il faut évaluer la balance bénéfice-risque entre les cigarettes et ce dispositif qui sont bien à l’origine de 75 000 décès chaque année en France par exemple.

Lire aussi  Pourquoi acheter une imprimante laser? 

L’exemple de la Vape

Oui le vapotage peut donc aider les fumeurs à arrêter. Car il permet donc d’ajouter de la nicotine aux fumeurs qui sont déjà dépendants et en évitant la plupart des conséquences causées par le tabagisme. Bien sûr, en vapotant, les risques sur la santé sont 95 % moins fort que lorsque l’on fume.